CARLOS GHOSN : PDG DE L’ALLIANCE RENAULT-NISSAN ARRÊTÉ À TOKYO

Carlos Ghosn, nissan, pdg

Lundi 19 novembre 2018, en fin d’après-midi, Carlos Ghosn, PDG de l’Alliance Renault-Nissan a été arrêté par le parquet de Tokyo. Il est accusé d’avoir dissimulé une partie de ses revenus annuels ainsi que d’avoir abusivement utilisé des biens de l’entreprise à des fins personnelles, selon une déclaration du Groupe Nissan dans la journée. Toujours selon ce communiqué, une investigation interne sur les pratiques de Carlos Ghosn  aurait été conduite ces derniers mois sur la base d’informations d’un lanceur d’alerte. Lundi matin, le journal japonais Asahi était le premier à annoncer que Carlos Ghosn avait été convoqué pour s’expliquer sur une possible violation de la réglementation japonaise sur les instruments financiers et les changes.

Selon les agences de presse Jiji et Kyodo, Carlos Ghosn est soupçonné d’avoir sous-évalué de 5 milliards de yens ses revenus sur les 5 dernières années. Ce qui correspond approximativement à 38 millions d’euro. Un adjoint de Carlos Ghosn, Greg Kelly a aussi été interpellé. PDG de l’Alliance Renault-Nissan et de Renault, Carlos Ghosn a démissionné en 2017 de son poste de PDG de Nissan qu’il occupait depuis 2001. Il est néanmoins resté chez Nissan comme Président du conseil d’administration de la société. Présidence dont Carlos Ghosn devrait être démis jeudi lors d’un prochain conseil d’administration.

Flash info du 20/11/2018

À ne pas manquer

Michiko Yamada

Rédacteur | 📕 "Ne jugez point, afin de n'être point jugés, car on vous jugera comme vous avez jugé, et l'on se servira pour vous de la mesure dont vous mesurez les autres." (Nouveau Testament | Matthieu 7.2)