LES CARTES DE TRANSPORT JAPONAISES

Les cartes de transport japonaises

Les cartes de transport japonaises sont toutes différentes selon les régions du Japon. Vous pouvez utiliser tous les services disponibles avec l’une de ces cartes dans toutes les régions japonaises. Vous pourrez donc toujours utiliser votre carte « Suica », « Pasmo » ou « Toica » par exemple, quelle que soit la ville japonaise où vous voyagez, à l’exception bien sûr des abonnements (pour aller au travail par exemple) qui sont soumis à des conditions particulières émises par la compagnie détentrice des droits d’exploitation de la carte de transport japonaise.

LES SERVICES DES CARTES DE TRANSPORT JAPONAISES

Les cartes de transport japonaises sont des cartes à puce qui s’utilisent dans les transports en public (train, métro, bus, tramway) et même certains Shinkansen (train à grande vitesse japonais). Dans la majorité des cas, les cartes de transport japonaises sont des cartes prépayées qu’il suffit de recharger dans des bornes automatiques quand le crédit est épuisé. Très faciles à utiliser, il suffit d’approcher la carte de transport sur un lecteur approprié pour avoir accès au transport souhaité. À la sortie, le montant du trajet est automatiquement déduit du crédit dont dispose la carte de transport. Très pratiques pour l’utilisation des transports en communs au Japon, dans les grandes villes et leurs régions, les cartes de transport permettent d’éviter de payer au distributeur automatique un ticket pour chacun de ses déplacements et ainsi de gagner du temps.

La carte de transport japonaise sert également à payer de petites sommes dans certains magasins, comme les konbini, distributeurs automatiques (boissons, tabac, etc.) ou restaurants. Les cartes de transport japonaises sont valables dans tout le Japon, à savoir qu’une carte issue à Fukuoka sera valable lors d’un déplacement à Tokyo. Un système d’abonnement peut également être géré par la puce de la carte de transport, lorsque le trajet quotidien, pour se rendre sur son lieu de travail par exemple, est le même. Les frais seront alors réduits par rapport à un achat journalier du titre de transport, d’où une large utilisation de la carte de transport japonaise par les gens qui vivent au Japon, Japonais comme non-Japonais. La carte de transport japonaise est personnelle et ne peut être utilisée par plusieurs utilisateurs en même temps.

LES CARTES DE TRANSPORT DU JAPON

Il y a en tout dix cartes de transport japonaises qui couvrent l’ensemble du territoire japonais. Elles sont classées en cinq zones selon la grande ville dans lesquelles elles sont délivrées. À l’intérieur de ces zones, plusieurs cartes de transport peuvent coexister selon qu’elles sont émises par Japan Railway (JR) ou des compagnies différentes.

La carte de transport japonaise à Sapporo

La carte de transport japonaise « Kitaca » est la carte émise par JR Hokkaido pour la région du Grand Sapporo qui a pour mascotte un momanga ezo, une espèce d’écureuil volant qui n’existe qu’à Hokkaido. Elle est valable pour tous les trains de la compagnie JR et peut aussi être utilisée dans les métros, bus et tramways de Sapporo. La carte de transport japonaise Kitaca est donc très intéressante lors d’un séjour touristique à Sapporo pour visiter la ville et aller aux alentours.

KITACA

Les cartes de transport japonaises à Tokyo

Les cartes de transport japonaises délivrées à Tokyo et dans sa région (le Grand Tokyo) sont au nombre de deux. « Suica » est la carte de transport avec un pingouin pour mascotte qui est émise par JR East pour les trains de la compagnie JR du Grand Tokyo et des régions de Niigata et de Sendai. La carte de transport « Pasmo » est celle utilisée pour les trains, métros et bus (visibles sur le devant de la carte) d’autres compagnies que la JR. Toutes deux sont idéales pour se déplacer facilement dans le Grand Tokyo.

SUICA

PASMO

Les cartes de transport japonaises à Nagoya

Les cartes de transport japonaises que l’on peut se procurer  au centre du Japon sont également au nombre de deux : « Toica » et « Manaca ». Toica, avec une vague bleue sur un fond gris, est la carte émise par JR Central pour les trains du Grand Nagoya et quelques parties de la préfecture de Shizuoka. Manaca, qui a pour logo un soleil souriant, est la carte utilisée pour les trains, métros et bus de Nagoya gérés par des opérateurs autres que la compagnie JR. Ces deux cartes de transport japonaises assurent une grande liberté lors d’un séjour à Nagoya et dans la région centrale du Japon.

TOICA

MANACA

Les cartes de transport japonaises à Osaka

Osaka dispose aussi de deux cartes de transport. « Icoca » est la carte émise par la compagnie JR West pour les trains JR du Kansai (incluant Osaka et Kyoto), la région de Chugoku (jusqu’à Hiroshima) et celle de Hokuriku. Elle est bleue avec deux coins gris. « Pitapa » est la carte utilisée dans la région du Kansai (le Grand Osaka) pour les trains, et métros opérés par des compagnies autres que JR. Cette carte de transport japonaise n’est cependant pas facilement accessible pour les touristes étrangers.

ICOCA

PITAPA

Les cartes de transport japonaises à Fukuoka

Enfin, trois cartes de transport sont disponibles sur l’île de Kyushu. Il s’agit d’abord de « Sugoca », émise par JR Kyushu pour les trains JR du Grand Fukuoka et les régions de Kumamoto, Kagoshima, Oita et Nagasaki. La mascotte de cette carte de transport est une petite grenouille accompagnée d’un radio-réveil, visibles sur le devant de la carte de transport, de couleur grise. La carte de transport « Nimoca », dont la mascotte est un furet, a été introduite par Nishitetsu pour les trains et bus de cette compagnie dans le Grand Fukuoka et d’autres moyens de transports d’autres villes de Kyushu et de Hakodate. « Hayakaken » enfin est la carte de transport japonaise de la ville de Fukuoka pour le métro de Fukuoka. Sa mascotte est un chien de prairie visible sur la carte de transport. Fukuoka et Kyushu n’auront plus aucun secret pour vous avec l’une de ces cartes en poche !

SUGOCA

NIMOCA

HAYAKAKEN

À ne pas manquer

Michiko Yamada

Rédacteur | 📕 "Ne jugez point, afin de n'être point jugés, car on vous jugera comme vous avez jugé, et l'on se servira pour vous de la mesure dont vous mesurez les autres." (Nouveau Testament | Matthieu 7.2)