DÉCÈS DE CHIYO MIYAKO, LA JAPONAISE DOYENNE DE L’HUMANITÉ

Japon, plus vieille femme

Vendredi 27 juillet 2018, le Livre Guinness des records a annoncé la mort de Chiyo Miyako, la Japonaise de 117 ans doyenne de l’Humanité. Elle n’aura gardé son « titre » que quelques mois avant de passer le relais à une autre Japonaise. Le Japon est en effet connu pour avoir une des meilleures espérances de vie de la planète et de nombreux Japonais ont eu ce titre, même si le record de longévité est toujours détenu par de Jeanne Calment puisque la Française était décédée en 1997 à l’âge de 122 ans et 164 jours.

UNE LONGÉVITÉ EXCEPTIONNELLE

Chiyo Miyako était née à Wakayama, dans la région du Kansai, le 2 mai 1901. Selon sa famille, c’était une personne très bavarde, patiente et gentille qui apportait du bonheur à ceux qui la rencontraient. Elle était passionnée par la calligraphie qu’elle avait commencé à étudier quand elle était enfant. Elle a d’ailleurs continué jusqu’à récemment à créer des œuvres calligraphiques. Son mari ayant travaillé pour la Japan National Railways (devenue par la suite Japan Railways), elle a eu l’occasion de voyager. Elle ne fumait pas et aimait beaucoup manger, particulièrement les sushi et les anguilles, et boire du vin rouge.

Le Livre Guinness possède trois titres pour la longévité : l’homme le plus âgé encore en vie, la femme la plus âgée encore en vie, et la personne doyenne de l’Humanité. Et c’est le 21 avril 2018 qu’elle était entrée dans deux de ces catégories après le décès de sa compatriote Nabi Tajima au même âge de 117 ans (et 260 jours). Chiyo Miyako s’est éteinte à Yokohama dimanche 22 juillet dans un contexte de forte chaleur et au moment où les preuves de son record venaient d’être approuvées, après des recherches intensives. Elle avait 117 ans et 81 jours. C’est une autre Japonaise de 115 ans, Kane Tanaka, qui est devenue la femme (et la personne) vivante la plus âgée de l’Humanité. Masazo Nonaka est avec ses 113 ans l’homme le plus âgé et il est également japonais.

À ne pas manquer

Michael Amerigo

Rédacteur en chef | 📕 "Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant, je vous dis que Salomon même, dans toute sa magnificence, n'était point vêtu comme l'un d'eux." (Nouveau Testament | Matthieu 6.28)