LES ASSOCIATIONS FRANÇAISES AU JAPON

Association japonaise

La communauté française au Japon est composée d’acteurs économiques, intellectuels et sociaux qui ont su développer un tissu associatif propre, aussi varié qu’actif, que ce soit dans les domaines culturel, ludique, scientifique ou économique. Il existe une vingtaine d’associations dont voici une présentation non exhaustive en fonction de leur objet.

LES ASSOCIATIONS FRANÇAISES D’ACCUEIL, D’ENTRAIDE ET DE REPRÉSENTATIVITÉ AU JAPON

Sources d’information pour les Français arrivant au Japon sans connaissance du pays ni contact, ces associations peuvent apporter des réponses à leurs questions sur la vie dans l’archipel, mais aussi à leurs demandes d’activités, voire apporter une assistance en cas de difficulté. Ces associations sont dites « représentatives » car reconnues par les services consulaires qui les consultent lors des conseils afin d’étudier les demandes d’aide sociale ou de bourses par exemple.

Association des Français et francophones du Japon (AFJ)

Fondée en 1951, l’Association des Français et francophones du Japon (AFJ) se présente comme l’association de tous les Français du Japon et de leurs amis francophones. Elle s’est fixée trois missions : l’accueil, en invitant les nouveaux arrivants à rencontrer des Français déjà établis lors de réunions (cafés), la convivialité en organisant de nombreuses activités ; la solidarité aux Français qui ont besoin d’assistance grâce à une caisse de secours. C’est aussi une association japonaise dûment enregistrée comme Ippan Shadan Hôjin AFJ (一般社団法人AFJ) depuis mars 2014.

Association démocratique des Français à l’étranger (ADFE-FDM Tokyo)

Cette association française reconnue d’utilité publique a été créée en 1981. Au Japon, elle est active dans le domaine de la solidarité avec ses « bouquineries solidaires » qui se déroulent deux fois par mois et dont les revenus des ventes de livres qui lui ont été donnés sont reversés à des associations caritatives. L’association organise aussi régulièrement des conférences gratuites à Tokyo sur des sujets d’actualité et sociétaux. Elle défend les droits des Français qui résident à l’étranger. L’association est aussi présente dans le Kansai.

Union des Français de l’étranger (UFE)

L’UFE a été créée en 1927. C’est une association reconnue d’utilité publique dont la représentation au Japon a été fondée en 2005 à Tokyo. Elle a pour but de faciliter le séjour des Français au Japon, et la mobilité internationale en général. Elle organise des conférences ouvertes, payantes ou non, à tous les Français sur des sujets liés au Japon ou aux problématiques expatriées (la protection sociale, la scolarité, la fiscalité…). Elle possède pour ses membres un fonds de solidarité-assistance.

L’Organisme Local d’Entraide et de Solidarité – Japon (OLES-Japon)

L’OLES-Japon est une association à but non lucratif fondée en 2015 à l’initiative d’élus consulaires avec le soutien de l’Ambassade et des associations déjà existantes, et qui a pour objet de venir en aide à tous les Français se trouvant dans une situation de détresse ponctuelle et urgente au Japon qui ne peut être résolue dans un cadre institutionnel classique (aide sociale française, structure sociale ou de solidarité japonaise…). Le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a reconnu son action en lui octroyant une subvention en 2016.

LES ASSOCIATIONS FRANÇAISES À VOCATION FAMILIALE ET ÉDUCATIVE AU JAPON

L’éducation des enfants est une préoccupation récurrente des Français du Japon : choix du système scolaire, maintien du lien avec la France et la francophonie. Deux associations ont une compétence particulière dans le domaine. Elles ont aussi toutes deux une fonction représentative et sont présentes lors des conseils consulaires des bourses ou pour l’aide sociale.

Association des Familles Franco-Japonaises au Japon (AFFJJ)

L’association a été créée en 1988 pour que se nouent des liens d’amitié et d’entraide entre les familles franco-japonaises vivant au Japon en organisant notamment des événements conviviaux (Galette des Rois, Chasse aux œufs…). En plus de favoriser un partage d’expériences entre ses membres, l’association organise ponctuellement des conférences sur l’éducation. Elle offre aussi la possibilité pour les enfants binationaux de se retrouver, à travers l’organisation d’ateliers et d’événements culturels et ludiques, dans un environnement francophone.

Familles du Lycée de Tokyo (FLT-FAPEE)

Fusion des deux anciennes associations de parents d’élèves (AF-fcpe et APE-fapée), l’association a été créée en septembre 2013 dans le but de représenter les parents d’élèves du Lycée Français International de Tokyo, au sein des instances consultatives du lycée (conseil d’établissement, conseil d’administration…). Elle défend un enseignement de qualité et l’insertion du lycée dans le pays d’accueil (enseignement du japonais, ouverture sur la société japonaise…), ou encore veille à une stabilisation des frais de scolarité. L’association organise régulièrement des réunions d’information ouvertes à tous les parents (notamment des Lycée-Café en japonais, en anglais…).

LES ASSOCIATIONS FRANÇAISES CULTUELLES, MÉMORIELLES ET CULTURELLES AU JAPON

Ayant des objets spécifiques, ces associations jouent un rôle important dans la préservation de la mémoire de la présence française au Japon, du besoin de spiritualité de certains et de la promotion de la culture française au Japon. Elles sont aussi un vecteur indirect de diffusion de la langue française et de développement de la francophonie.

Association de la Communauté Catholique Francophone du Japon (ACCFJ)

L’association est le comité local des Amitiés catholiques francophones dans le Monde (ACFM). Elle est reconnue d’utilité publique depuis 1972. Elle a pour mission de renforcer les liens entre les membres de la communauté catholique et de susciter une dynamique de réseau pour les Français expatriés. Elle informe sur les événements de la vie de la communauté : messes, sacrements…

Cercle de lecture de l’Ambassade de France

L’association a pour objectif la promotion et le développement des langue et culture françaises. Un fond de plus de 3500 ouvrages (littérature, essais, BD…), pour enfants comme pour adultes, et de nombreux DVD sont proposés à ses membres. C’est aussi un lieu convivial d’information, de rencontre et d’échanges. La bibliothèque pour adultes et enfants est ouverte le mardi de 9h00 à 12h00.

Association des amies de la langue française (ALF)

L’association fondée en 1975 vise à être un lieu de rassemblement des femmes francophones, japonaises ou d’autres nationalités à travers soit des rencontres amicales sur des thèmes particuliers (une quinzaine), soit des activités culturelles et sportives. Le nombre de membres est limité à 450. L’association est placée sous le haut patronage de S.A.I. la princesse Takamado.

Délégation du Souvenir Français

Le Souvenir français est une association créée en 1887 et reconnue d’utilité publique. Elle est investie d’une triple mission : conserver le souvenir de tous ceux qui sont morts pour la France, qu’ils soient Français ou étrangers ; entretenir les monuments élevés à leur mémoire et les sépultures ; transmettre le flambeau du souvenir et des valeurs patriotiques françaises aux générations futures.

LES ASSOCIATIONS FRANÇAISES RÉGIONALES AU JAPON

L’objet de ces associations est souvent double : rassemblement amical de personnes issues d’une même région autour d’éléments culturels forts (souvent culinaires) et parfois de rencontres avec des personnalités de passage au Japon ; promotion au Japon de leurs régions. Elles peuvent aussi jouer un rôle dans les politiques de coopération décentralisée.

Bretons du Japon

L’association a pour objet le rapprochement de la Bretagne et du Japon. Elle souhaite notamment contribuer à la promotion culturelle et économique de la Bretagne au Japon. L’association est reconnue par les autorités japonaises qui invitent son président aux cérémonies au Japon en lien avec la Bretagne, comme la cérémonie Verny – Ogura.

Occitans du Japon

Cette association a pour but de rassembler les Français du Japon originaires de cette région ou qui y ont des attaches familiales, favoriser les échanges entre Occitans et Japonais et faire la promotion de la région. L’association se fait l’écho de toutes les manifestations liant Japon et Occitanie et organise des rencontres avec des personnalités occitanes de passage au Japon.

LES ASSOCIATIONS FRANÇAISES SCIENTIFIQUES ET UNIVERSITAIRES AU JAPON

Étudiants, chercheurs, enseignants, le milieu universitaire français est actif et bien représenté au Japon. Que ceux-ci soient dans l’archipel pour quelques jours ou plusieurs mois, ils ont naturellement besoin d’informations sur la vie locale mais aussi d’échanger et confronter leurs idées, d’établir des réseaux. Les associations françaises suivantes y contribuent.

Sciencescope : association des étudiants et chercheurs francophones au Japon

L’association a été créée en 1993. Cette association regroupe les étudiants, doctorants, post-doctorants, et chercheurs ou enseignants/chercheurs autour des sciences et de la technologie, toutes disciplines confondues…L’association se donne pour objectif de promouvoir et de développer les échanges au sein de la communauté de chercheurs et d’étudiants au Japon. Sciencescope organise tous les ans la Journée Francophone de la recherche (JFR).

Société des études japonaises de Tokyo (SEJT)

L’association a été fondée en 1991 pour rassembler les chercheurs francophones venus au Japon et faciliter leur insertion, leur découverte du pays ainsi que les échanges d’informations dans le domaine de la recherche, plus principalement en sciences humaines, sociales et économiques, en langues et littérature. L’association organise ponctuellement des rencontres ou conférences.

Les Alumni de Sciences-Po

L’association des Alumni de Sciences Po Paris au Japon existe depuis une quarantaine d’années et réunit actuellement environ 120 Anciens. Grâce aux programmes d’échanges établis entre l’école et des universités japonaises comme Keio, Waseda, Todai ou Kyodai, plus de la moitié des Alumni sont Japonais, en majorité francophones. L’association organise régulièrement des conférences sur des sujets variés liés à la spécialisation des professeurs de passage, ou de simples dîners de réseautage avec d’autres écoles comme Polytechnique, HEC, l’ESSEC, Centrale, etc.

ASSOCIATIONS DE PROFESSIONNELS FRANÇAIS AU JAPON

Le marché japonais comme les acteurs économiques locaux ont leurs règles et des intérêts qui peuvent parfois contrevenir à ceux de nos concitoyens qui travaillent au Japon. Pour affronter la concurrence, certains acteurs de secteurs d’activités spécifiques ont décidé de se regrouper dans des associations professionnelles.

Amicale des cuisiniers et pâtissiers français au Japon (ACPFJ)

Cette association professionnelle et amicale fondée en 1976 se donne pour objectif de développer l’art culinaire français au Japon, d’en faire sa promotion, d’échanger, d’informer, d’entretenir des liens avec les sociétés japonaises similaires et de sauvegarder les intérêts moraux et matériels de ses membres. L’association est ouverte aux personnes titulaires de diplômes d’apprentissage professionnel ou travaillant dans la propagation d’un savoir faire des Métiers de Bouche français (membres actifs) ainsi que dans la représentation de ces métiers (membres honoraires). Elle dispose d’une délégation au Kansai .

Club V.I.E Japon

Le Club V.I.E (pour Volontaires Internationaux en Entreprise) a pour objectif d’aider ses membres à mieux se connaître et à réussir leur insertion dans le pays de leur mission ainsi qu’à renforcer les liens tissés avec de nombreuses entreprises. Il y a actuellement environ 200 V.I.E en poste au Japon et presque autant d’ex-V.I.E qui y sont installés.

Femmes Actives Japon (FAJ)

Depuis 2009, la mission de l’association est de promouvoir l’épanouissement des femmes au Japon dans le monde du travail et autour des valeurs suivantes : professionnalisme, convivialité, solidarité, diversité. L’association organise des rencontres mensuelles, des ateliers carrière et possède un programme de mentorat.

Freelance France Japon (FFJ)

Créé en avril 2008, le réseau FFJ (Freelance France Japon) a pour objectif de fédérer les professionnels indépendants et les entrepreneurs pratiquant dans la sphère francophone-japonaise, qu’ils soient établis au Japon ou en dehors. FFJ a pour ambition de favoriser le dialogue, les échanges d’opinions et d’expériences sur l’indépendance professionnelle, la visibilité et le réseautage entre ses membres, et de promouvoir les opportunités de travail et de missions en s’ouvrant sur les demandeurs de compétences.

À ne pas manquer

Alexandre Joly

Rédacteur | 📕 "Il y a, sans doute, beaucoup de langues différentes dans le monde, mais aucune n'est sans signification ; et si je ne connais pas le sens des mots, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle, à mon sens, sera un barbare." (Nouveau Testament | Corinthiens 14.10-11)