LA LOCATION D’UN LOGEMENT AU JAPON

Location d'un logement au Japon

Que vous veniez vivre au Japon pour des vacances de quelques semaines ou pour vous y installer, vous aurez besoin de vous loger. Si la solution de l’hôtel ou de l’auberge de jeunesse paraît la meilleure pour le visiteur de passage,l’appartement sera évidemment à privilégier pour les séjours de longue durée. Mais que ce soit dans la présentation des offres, le processus ou les modalités de location, le marché locatif japonais a ses particularismes. Voici quelques explications pour vous aider dans vos démarches et débusquer le logement qui conviendra le mieux à vos besoins et attentes.

CHERCHER UN APPARTEMENT AU JAPON

Si vous projetez d’emménager à Tokyo ou Osaka, le prix du mètre carré étant l’un des plus élevés au monde la première contrainte est naturellement celle du budget. Mais d’autres paramètres doivent rentrer en ligne de compte car ils ont une influence sur le budget que vous envisagez de mettre. Ainsi la proximité d’une gare ou station de métro valorisent un appartement.

Choisir son quartier

Les villes japonaises étant très étendues, choisir son quartier de résidence est difficile mais essentiel. Vous devez ainsi être attentif à l’éloignement de votre lieu de travail et concentrer vos recherches prés de lignes de trains ou de métro pratiques pour vos déplacements quotidiens. Des lieux d’habitation et de travail trop éloignés auront un double coût en argent et en temps en matière de transport. Qui plus est aux heures de pointe le transport peut rapidement devenir pénible. Les annonces immobilières informent de la durée du trajet entre la gare et l’appartement. Augmenter d’une ou deux petites minutes le temps que vous souhaitez marcher peut élargir le champ des offres. Une fois donc les zones ciblées vous pouvez entamer vos recherches en vous adressant à une agence immobilière dans cette zone. Attention, au Japon, à moins de connaître un propriétaire il est impossible de se passer d’une agence immobilière.

Le type de location

Avant d’entamer vos démarches, il vous faut déterminer vos besoins en matière de logement. Lors de vos recherches, vous remarquerez que des chiffres et des lettres sont utilisés dans la dénomination des appartements japonais. Si vous êtes seul et ne recherchez qu’un studio par exemple, vous pourrez choisir les logements de type 1R (one room, équivalent français du studio). Si toutefois vous recherchez de plus grands espaces, sachez que les chiffres vous indiqueront un nombre de chambres et les lettres un nombre de pièces plus spécifiques.

EXEMPLES D’APPARTEMENTS JAPONAIS

1LDK : 1 chambre, 1 salon, 1 espace cuisine/salle à manger

1DK : 1 chambre, 1 espace cuisine/salle à manger

2 LDK : 2 chambres, 1 salon, 1 espace cuisine/salle à manger

1R : Studio

Avant de visiter un logement l’agence immobilière vous présentera des offres répondant à vos exigences avec entre autre un descriptif de l’appartement. Afin d’avoir une première vue d’ensemble sur les pièces et les équipements du logement que vous souhaitez louer, il convient donc de savoir lire un plan d’appartement japonais et notamment à quoi correspondent par exemple les lettres sur l’affichage des plans ou bien les différents caractères japonais. C’est pourquoi nous vous proposons une liste supplémentaire qui vous permettra de mieux comprendre les termes japonais relatifs à un appartement.

Lire une annonce de location au Japon

Une annonce de location ce n’est pas seulement un plan avec des salles, des portes et des fenêtres. C’est aussi une longue liste d’informations diverses dont des postes de dépenses qui pour les unes interviennent au moment de la signature du bail, pour d’autres sont mensuelles. Il est donc très important de comprendre et connaître les termes suivant qui ont une influence sur le prix réel de la location. 

家賃 (yachin) ou 賃料 (chinryo) : loyer

敷金 (shikikin) : dépôt de garantie (en général un ou deux mois de loyer, d’où sont déduits les frais de travaux à la fin du bail)

礼金 (reikin) : « loyer cadeau » supplémentaire pour montrer votre gratitude au propriétaire (en général correspondant à un ou deux mois de loyer)

日割賃料 (hiwari chinryô) : loyer par jour afin de calculer le loyer du mois en cours pour un nouveau bail ou une fin de bail

前家賃 (maeyachin) : loyer d’avance

サポートサービス (support service) : assistance 24/24h en cas de perte de clé

クリーニング代 (cleaning dai) : frais de nettoyage à la fin du bail qui sont souvent déduits du Shikikin

更新料 (kôshinryô) : frais de renouvellement de bail, tous les deux ans

管理費 (kanrihi) ou 共有費 (kyoyuhi) : frais de gestion, administration ou charges (coûts variables)

保証金 (hoshôkin) : frais d’agence de garantie. Ils correspondent à environ un mois de loyer et c’est une agence qui se porte garante au cas où vous ne payez pas. C’est fréquent dans le cas des étrangers qui n’ont pas de garant japonais

鍵交換費用 (kagikokanhiyo) : frais de changement de serrure (environ 20 000 yens). A votre entrée dans un appartement, de nouvelles clés sont systématiquement faites

清掃費 (seisohi) : frais de nettoyage

家財保険料 (kazaihokenryo) : frais d’assurance de bien mobilier

火災保険料 (kasaihokenryo) : frais d’assurance incendie

仲介手数料 (chukaitesuryo) ou 事務手数料 (jimutesuryo) : frais d’agence immobilière (un mois de loyer en général)

合計 (gokei) : coût total

預かり金 (azukarikin) : avance versée

清算金 (seisankin) : total restant à verser

Maintenant que vous savez parfaitement ce qui vous attend derrière la porte d’un appartement japonais, vous devriez être en mesure de chercher et de trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins. Cette première étape terminée, une fois que vous avez repéré un bon appartement sur internet ou en agence immobilière, le plus dur reste encore à faire. Il vous faudra connaître les démarches et le lexique propres à la location d’un appartement au Japon.

LES DÉMARCHES À SUIVRE POUR LOUER UN LOGEMENT AU JAPON

Comme toute souscription de contrat, vous serez soumis à un formulaire à remplir en bonne et due forme ainsi qu’à l’apport d’un certain nombre de documents et pièces justificatives dès que vous aurez franchi les portes de l’agence immobilière.

Le formulaire

Voici les informations nécessaires à l’agence pour ouvrir un dossier de location (les mêmes informations concernant votre garant sont également demandées) :

氏名 (shimei) : vos nom et prénom

現住所 (genjûsho) : votre adresse actuelle

連絡先 (renrakusaki) : vos coordonnées (adresse e-mail et numéro de téléphone)

勤務先 (kinmusaki) : le nom et l’adresse de votre lieu de travail

年収 (nenshû) : vos revenus annuels

Une fois que vous avez rempli et déposé le formulaire, l’appartement que vous avez choisi sera momentanément bloqué, le temps de pouvoir examiner votre dossier. Il est préférable d’avoir dès le début une idée de la date d’emménagement et de toujours garder sur vous une pièce d’identité.

Les points importants à vérifier avant de louer un appartement au Japon

La visite de l’appartement est cruciale pour déterminer si ce que vous avez vu sur papier (ou écran) et qui vous a séduit correspond effectivement à ce que vous avez sous vos yeux. Si c’est le cas et si vous êtes satisfait de la visite, d’autres facteurs sont à prendre en compte avant de signer le bail. Le prix du loyer et les conditions générales (en général, il faut compter maximum 30% de vos revenus mensuels pour un loyer et plusieurs mois de loyer lors de la signature d’un nouveau bail)

Le moyen et la date de paiement du loyer et des charges

La date du début du bail ou d’entrée

La durée du bail et son renouvellement

Le moyen de résiliation du bail et la date du préavis

Les interdictions (animaux, cigarette)

Les frais de réhabilitation à la fin du bail

Le remboursement du Shikikin (dépôt de garantie)

Les pièces justificatives

Si vous êtes sûr(e) d’avoir trouvé le bon appartement, il vous faudra encore amener quelques pièces au dossier avant de pouvoir signer le bail. Certains de ces documents peuvent même vous être demandés avec le formulaire, lors de la demande de visite.

住民票 (juminhyo) : attestation de domicile de moins de trois mois qui servira de justificatif de votre domicile actuel

勤務先 (kinmusaki) : le nom et l’adresse de votre lieu de travail et ceux de votre garant

収入証明 (shunyu Shomei) : votre justificatif de revenus et celui de votre garant tels que le bulletin de salaire, la déclaration d’impôts ou l’avis d’imposition

印鑑 (inkan) : votre sceau personnel et le sceau officiel enregistré à la mairie de votre garant

印鑑証明 (inkan shomei) : document certifiant le sceau du garant

車検証 (shakensho) : la copie de votre assurance automobile si vous souhaitez louer un parking/garage

顔写真 (kaojashin) : votre photo d’identité mais elle n’est parfois pas demandée si vous en avez déjà fourni une copie

ATTENTION : Il est de plus en plus demandé de souscrire une assurance incendie et une assurance bien immobilier. Dans ce cas,votre carte d’assurance maladie peut être nécessaire.

À ne pas manquer

Michiko Yamada

Rédacteur | 📕 "Ne jugez point, afin de n'être point jugés, car on vous jugera comme vous avez jugé, et l'on se servira pour vous de la mesure dont vous mesurez les autres." (Nouveau Testament | Matthieu 7.2)