PVT JAPON : LE VISA VACANCES-TRAVAIL

PVT Japon : visa vacances-travail

Pour demander un visa de type « PVT Japon », il vous suffit de suivre toutes les démarches de ce dossier presse spécial PVT Japon. Toutes les démarches sont expliquées pour obtenir votre visa vacances-travail (VVT), appelé également working holiday visa (WHV) ou programme vacances-travail (PVT). Avec ce dossier spécial PVT vous obtiendrez les informations claires et précises concernant les démarches à suivre pour votre demande de visa vacances-travail au Japon ainsi que les documents et les bonnes astuces qui vous feront gagner un temps considérable dans la finalisation de votre PVT Japon. Pour faire votre demande de visa vacances-travail pour le Japon, suivez toutes les étapes de cet articles, intégralement consacré à la question du visa working holiday, qui vous permettra de faire votre demande de visa dans de bonnes conditions, de visiter le Japon, mais aussi d’y travailler.

PVT JAPON : LE VISA VACANCES-TRAVAIL
Le visa vacances-travail pour le Japon, qui est aussi connu en anglais sous le nom de working holiday visa, peut également se trouver sous le forme de PVT (programme vacances travail), VVT (visa vacances-travail) et WHV (working holiday visa). Le visa vacances-travail est destiné aux personnes majeures, de 18 à 30 ans, dont l’objectif doit être le tourisme et non le travail. Le VVT vous permettra de vivre au Japon pour une période allant jusqu’à un an, tout en ayant la possibilité de percevoir des revenus limités.

PVT JAPON : ORGANISER LE VISA VACANCES-TRAVAIL POUR LE JAPON

Pour obtenir votre PVT Japon ou visa vacances-travail, il est important de maîtriser votre projet de voyage au Japon dès le début de votre démarche, avant même de faire votre demande de visa auprès de l’ambassade du Japon de votre pays. Cela vous permettra de remplir votre dossier de demande de visa vacances-travail (VVT, PVT) en gardant les idées claires. Nous allons donc vous donner des axes de réflexion simples, afin de vous permettre d’éviter certaines incompréhensions et que vous n’ayez pas à changer de programme en cours de route.

PVT Japon : les raisons du visa vacances-travail

Tout d’abord, il vous faut être certain de votre objectif. Posez-vous donc cette simple question : Pourquoi est-ce que je souhaite voyager avec PVT Japon ? Prenez le temps de bien réfléchir à vos projets présents et futurs afin d’être sûr de votre démarche, car vous devez pouvoir expliquer simplement, clairement, et avec de bons arguments, les bonnes raisons de votre demande de visa vacances-travail (VVT). De plus, cela vous permettra de ne pas changer d’objectif en cours de route. Sachez toutefois que le PVT Japon est en priorité destiné au voyage. Donc, si votre réponse est : « je veux partir en PVT pour le Japon dans le but d’y travailler », c’est le moment de prendre le temps de réfléchir aux raisons culturelles et touristiques qui vous pousseraient à faire votre demande de PVT Japon.

PVT Japon : faciliter la vie de PVTiste au Japon

Après avoir clairement défini les raisons pour lesquelles vous allez faire votre demande de visa en PVT Japon, prenez le temps de réfléchir, à votre niveau, à certains détails pratiques, comme par exemple la recherche d’un appartement au Japon, les pièges à éviter lors d’un voyage au japon, ou encore le calcul de votre budget, qui pourraient vous servir avant d’entamer vos démarches pour votre projet vacances-travail (PVT) pour le Japon. Cela vous permettra de faire les choses dans le bon ordre et de bien préparer votre demande de visa sans que vous ayez à vous soucier de cela par la suite.

1. Ce que vous connaissez du Japon

Peut-être avez-vous déjà une certaine connaissance du Japon concernant les habitants, les différentes occupations, les loisirs, les coutumes ou les traditions par exemple. Il est donc nécessaire de faire le tri et de lister les choses pour lesquelles vous allez faire la demande d’un PVT Japon (visa vacances-travail). Cela vous permettra également de vous rendre compte plus facilement des choses que vous ne connaissez pas encore sur le Japon et de pouvoir aller à la recherche de précieuses informations sur notre site. Vous pourrez vous servir de cette liste par la suite afin d’améliorer votre argumentaire et de pouvoir ainsi présenter un projet vacances-travail (PVT) sur la base de ce qui vous intéresse, de ce que vous connaissez et de ce que vous aimez du Japon.

2. Chercher les bonnes informations pour votre demande de visa vacances-travail au Japon

Lire des articles concernant le visa vacances-travail au Japon, le PVT, et discuter du Japon avec d’autres personnes est une étape qui peut s’avérer utile et importante dans votre projet vacances-travail (PVT). Pour cela, vous avez la possibilité d’aller sur des forums de discussion, des blogs sur le Japon, des groupes Facebook sur le Japon ou des lieux et sites spécialisés. Cela ouvrira votre champ relationnel et vous donnera certainement l’opportunité de provoquer des rencontres intéressantes, qui pourront très bien vous servir par la suite.

LE JAPONAIS, LE MÉDIA DE L’INFORMATION À TOKYO
Le Japonais est le média professionnel de l’information à Tokyo. Si vous recherchez des informations fiables sur le PVT Japon, les visas, le travail au Japon ou tout autre domaine, nos articles sont destinés à vous simplifier efficacement la vie et vous donner accès aux bonnes infos du Japon. Prenez le temps de bien approfondir nos différentes rubriques, vous y trouverez certainement beaucoup de réponses à vos questions.

PVT Japon : les moyens à votre disposition pour votre visa vacances-travail

Maintenant que vous avez fait quelques pas de plus vers l’obtention de votre PVT Japon, vous pouvez dès à présent commencer à lier votre volonté à vos compétences. Vous allez donc prendre le temps de vous pencher sur les points suivants, directement lié à la manières dont vous allez vivre au Japon, car vous aurez besoin de fixer vos limites pour la suite de votre demande de visa vacances-travail.

1. Le japonais et l’anglais pour devenir un PVTiste exemplaire au Japon

Afin de pouvoir vivre votre séjour au Japon en PVT, dans les meilleurs conditions possibles, il est important de pouvoir s’exprimer dans d’autres langues que le français, ou au minimum de connaître des personnes au Japon qui pourront vous venir en aide si vous rencontrez des problèmes de communication. La barrière de la langue peut vite devenir un problème et il serait dommage de mettre fin à votre visa vacances-travail pour une histoire de mots.

SI VOUS PARLEZ FRANÇAIS, JAPONAIS ET ANGLAIS
Si vous parlez français, japonais et anglais, vous avez beaucoup de chance ou vous avez tout simple bien travaillé. Quoi qu’il en soit, c’est un grand plus pour votre projet vacances-travail (PVT) et vous n’aurez certainement aucun problème à communiquer lors de votre séjour au Japon. Bravo !

SI VOUS PARLEZ FRANÇAIS ET ANGLAIS
Si vous parlez français et anglais, c’est une très bonne chose car les étrangers qui arrivent avec un PVT Japon ne parlent très souvent qu’anglais comme première, ou seconde langue, dans la grande majorité des cas. Vous ne serez donc ni le premier, ni le dernier, à partir sans parler japonais avec votre visa vacances-travail pour le Japon.

SI VOUS NE PARLEZ QUE FRANÇAIS
Si vous ne parlez que français, il serait préférable pour vous d’apprendre l’anglais et/ou le japonais avant de faire la demande de votre visa vacance-travail pour le Japon. Bien sûr, vous pouvez essayer de faire votre demande de PVT Japon en ne parlant que français, mais vous vous exposerez à de vraies difficultés de communication une fois sur place, ou simplement à l’éventuel refus de votre demande de visa vacances-travail.

2. Le PVT Japon et vos activités personnelles, scolaires ou professionnelles

Ce point est relativement simple mais peut s’avérer très important pour votre avenir car vous ne savez jamais à l’avance comment les choses se dérouleront après votre séjour en PVT Japon. Il est donc important de bien penser aux conditions de votre retour avant même de partir à la découverte du Japon, et ce même si vous envisagez peut-être d’y vivre plus longtemps. Posez-vous les 3 questions suivantes et répondez-y avant de passer à la suite de votre projet vacances-travail. (Notez les choses importantes pour vous sous forme de liste afin de bien répondre à cette question)

PUIS-JE QUITTER ET/OU ARRÊTER DÉFINITIVEMENT CE QUE JE FAIS EN FRANCE POUR PARTIR EN PVT JAPON ? (famille, amis, loisirs, travail, appartement, etc… )

PUIS-JE REDÉMARRER ET/OU REPRENDRE CE QUE JE FAISAIS EN FRANCE LORSQUE JE REVIENDRAI DE MON SÉJOUR AU JAPON ? (famille, amis, loisirs, travail, appartement, etc…)

PARTIR AU JAPON EN PVT PEUT-IL DEVENIR UN PROBLÈME POUR MOI ? (si partir au Japon peut être, ou devenir un problème pour vous, nous vous conseillons d’y trouver une solution avant de passer aux points suivants.)

3. Payer sa vie de PVTiste au Japon

Parce que le visa en PVT Japon vous permet de partir pour une période de 6 mois à 1 an environ, il vous faut avoir la chose suivante à l’esprit : vous devrez voyager avec assez d’argent sur votre compte bancaire pour vivre au maximum une année au Japon, sans avoir à travailler ou à demander une aide financière au cours de votre séjour. En somme, ne construisez surtout pas votre projet vacances-travail (PVT) sur des spéculations financières, afin de toujours rester maître de votre situation et de votre budget au Japon. Vous éviterez ainsi de faire votre chemin avec des amis comme le stress, l’angoisse ou d’insurmontables mauvaises surprises.

PVT JAPON : PRÉPARER LE DOSSIER VISA VACANCES-TRAVAIL POUR LE JAPON

Pour bien remplir votre dossier PVT Japon, finaliser votre démarche, et afin que vous puissiez obtenir votre visa vacances-travail pour le Japon pour une durée supérieure à 6 mois, nous allons aborder ensemble, point par point et très simplement, l’art et la manière de préparer votre demande de PVT. À part quelques points qu’il faudra bien détailler, cette étape ne devrait pas être trop difficile si vous avez bien suivi les conseils de préparation que nous vous donnions précédemment dans ce dossier presse spécial PVT Japon.

PVT Japon : les conditions pour le visa vacances-travail

Pour pouvoir faire votre demande de visa vacances-travail (VVT), vous devez remplir certaines conditions. Si vous remplissez toutes ces conditions, vous pouvez faire votre demande de PVT Japon. Si vous ne remplissez pas l’une des conditions ci-dessous, téléphonez ou allez directement à l’ambassade, au consulat général ou au bureau consulaire du Japon de votre région. Vous trouverez toutes les coordonnées sur la page « Consulats du Japon en France » de l’ambassade du Japon en France.

1. Être âgé de 18 à 30 ans à la date du dépôt de la demande.

2. Avoir l’intention de se conformer aux termes de l’accord bilatéral.

3. Ne pas être accompagné d’enfant.

4. Ne pas avoir bénéficié antérieurement de ce même visa.

5. Présenter un certificat médical attestant votre bonne santé.

6. Si vous avez au moins un parent Japonais (père ou mère) vous devrez prendre contact avec l’ambassade, le consulat général ou le bureau consulaire du Japon de votre région avant même de faire votre demande de visa vacances-travail pour le Japon.

PVT JAPON : les documents pour votre visa vacances-travail

Si vous êtes sûr de remplir toutes les conditions nécessaires pour votre PVT Japon, l’étape suivante est de vous procurer les documents qui seront à déposer à l’ambassade du Japon, au consulat général ou au bureau consulaire de votre région. Nous vous expliquerons par la suite comment et dans quel ordre vous procurer ces documents afin de faire les choses calmement et avec simplicité. Les documents qu’il vous faudra déposer pour votre PVT Japon sont :

1. Votre passeport français en cours de validité.

2. Une copie de votre passeport (Page avec photo et signature).

3. Un justificatif de domicile original à votre nom et adresse datant de moins d’un mois (comme un contrat de location, une quittance de loyer, une facture de gaz ou de téléphone par exemple).

4. Une photocopie de votre justificatif de domicile.

5. Le formulaire nommé « VISA APPLICATION FORM TO ENTER JAPAN ».

6. Une photographie d’identité datant de moins de 3 mois (Vous devrez prendre ces photos au format officiel d’identité et coller votre photo sur le formulaire nommé « VISA APPLICATION FORM TO ENTER JAPAN ».

7. Un justificatif de votre situation financière.

8. Une lettre de motivation.

9. Le formulaire nommé « PROJET DE VOS ACTIVITÉS AU JAPON ».

10. Le formulaire nommé « CURRICULUM VITAE ».

11. Un certificat médical attestant votre bonne santé, datant de moins d’un mois.

PVT Japon : remplir le dossier pour votre visa vacances-travail

Avant de commencer, nous tenons à vous préciser que vous ne pourrez pas ajouter de page supplémentaire à votre dossier PVT Japon sans voir votre demande refusée, même si vous n’avez pas assez de place sur l’un des formulaires. Si vous êtes dans cette situation, soyez plus synthétique, réduisez vos activités ou informations personnelles.

1. Une pochette pour votre dossier PVT Japon

Prenez ou achetez un dossier, une pochette cartonnée ou quelque chose qui vous correspond et que vous aimez, afin d’y glisser et réunir tous vos documents, un à un, pour compléter votre demande de visa vacances-travail pour le Japon.

2. Le passeport en cours de validité

Prenez votre passeport et faites-en une photocopie.

Glissez la photocopie de votre passeport dans votre pochette.

Glissez le passeport dans votre pochette.

3. La photo d’identité de moins de 3 mois

Vous devez prendre ces photos au format officiel d’identité, 35 x 45 mm, et coller votre photo sur le formulaire nommé « VISA APPLICATION FORM TO ENTER JAPAN ».

Allez dans un photomaton officiel ou chez un photographe agréé et prenez vos photos au format standard « identité » (35mm x 45mm).

Glissez vos photos dans votre pochette.

4. Une lettre de motivation

Afin de rédiger votre lettre de motivation pour votre demande de visa vacances-travail (VVT, PVT Japon), écrivez avec vos mots, simplement et honnêtement, les raisons pour lesquelles vous souhaitez partir au Japon en PVT. Pour vous aider un peu, vous trouverez notre modèle de lettre de motivation en cliquant sur le bouton ci-dessous. N’essayez pas de recopier ce modèle car votre demande sera très certainement rejetée et vous vous exposerez à de sérieux problèmes. Soyez vous-même et tout se passera bien. Prenez également soin de bien relire et corriger l’orthographe de votre lettre ainsi que d’écrire au minimum une page. Vous pouvez sans problème rédiger et imprimer votre lettre avec votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette, mais votre signature doit dans tous les cas être manuscrite.

Rédigez et signez votre lettre de motivation.

Glissez votre lettre de motivation dans votre pochette.

5. Le formulaire « curriculum vitae »

Vous trouverez le formulaire « Curriculum Vitae » sur la page « Modèle de CV vierge » de l’ambassade du Japon en France.

Comme vous l’avez certainement remarqué, il n’y a pas beaucoup de place pour écrire toutes les informations de votre curriculum vitae pour la demande de votre PVT Japon. Vous n’avez donc pas besoin de tout mettre avec précision. Essayez simplement d’écrire les éléments importants que vous mentionnez habituellement sur votre CV professionnel, en synthétisant le tout dans la mesure du possible. Les informations qui vous sont demandées sont :

ÉTUDES ET EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES
Vous pouvez ne mettre que les titres et dates de vos expériences et diplômes.

SÉJOURS ANTÉRIEURS AU JAPON
Si vous n’avez jamais séjourné au Japon, cette partie n’est pas à remplir. Dans le cas contraire, il vous faudra préciser le lieu et la période durant laquelle vous êtes allé au Japon.

COMPÉTENCES LINGUISTIQUES ET INTÉRÊTS
Cette partie est très importante car, comme vous avez pu le lire au début de ce dossier presse spécial PVT Japon, sans compétences en anglais ou en japonais, il vous sera difficile de vivre avec un minimum d’autonomie au Japon. De plus, si vous en avez l’occasion, nous vous conseillons d’étudier les caractères japonais : les Katakana, les Hiragana voir même certains Kanji. Vous pourriez alors noter que vous savez lire et écrire les Katakana et Hiragana et que vous étudiez actuellement les Kanji. Cela montrera votre réel investissement et sera une bonne chose pour votre programme vacances-travail (PVT) pour le Japon.

SI VOUS AVEZ DÉJÀ UN ENGAGEMENT AU JAPON
Si vous n’en avez pas, cette partie n’est pas à remplir. Sinon, indiquez simplement de quel engagement il s’agit.

Remplissez le formulaire nommé « CURRICULUM VITAE »

Glissez le formulaire nommé « CURRICULUM VITAE » dans votre pochette

6. Le formulaire «projet de vos activités au Japon»

Vous trouverez ce formulaire sur la page « projet working holiday vierge » du site de l’ambassade du Japon en France.

Cette étape est l’une des plus importantes pour votre demande de PVT Japon et certainement la plus difficile car vous devez justifier votre demande de visa vacances-travail (VVT). Si vous remplissez bien ce formulaire, on ne vous demandera peut-être pas de rentrer plusieurs fois chez vous et de recommencer, en vous expliquant que vous n’avez pas été assez précis. Vous avez toutefois remarqué que ce formulaire ne vous laisse vraiment pas beaucoup de place pour écrire. Il est donc important de ne pas rédiger de longues phrases, et d’utiliser de petits caractères.

Notez également qu’une fois que vous serez au Japon en PVT, il ne vous sera pas spécifiquement demandé, sauf dans des cas légalement justifiés et/ou par l’initiative des autorités compétentes, de prouver que vous avez bien respecté à la lettre ce que vous écrirez sur ce formulaire lors de votre demande de visa de PVTiste au Japon. N’ayez donc pas peur de ce que vous pouvez y mettre ou non. Soyez simplement honnête et réaliste en expliquant votre projet d’activités comme vous le voyez vraiment pour votre PVT Japon. De plus, n’oubliez pas que vous pouvez choisir de partir pour une période allant de 6 mois à 1 an, ce qui pourra vous permettre d’économiser sur les frais de logement et de nourriture par exemple.

QU’EST-CE QU’IL VOUS EST DEMANDÉ ?

1. Calculer votre budget en « yen » et avec une très grande précision (Logement, logistique, nourriture, activités, tourisme, etc.).

2. Savoir ce que vous voulez faire durant votre séjour au Japon.

3. Montrer que vous êtes réaliste.

4. Montrer votre intérêt pour le Japon avant votre départ.

QUELS SONT LES POINTS IMPORTANTS ?

Ville ou préfecture dans laquelle vous comptez séjourner ?

Dans cette partie, si vous avez déjà trouvé votre logement au Japon, vous devez y mettre son prix mensuel, son adresse et comment vous l’avez trouvé (Si c’est par un site internet ; vous devez écrire l’adresse du site internet). Si vous n’avez pas trouvé de logement lors de votre dépôt de dossier pour votre visa de PVTiste Japon, vous devez inscrire un prix spéculatif et préciser plusieurs sites internet sur lesquels vous avez la possibilité de louer un logement, une chambre ou une auberge de jeunesse au Japon.

De plus, si vous précisez dans votre projet d’activité que vous allez rester séjourner dans un hôtel japonais durant l’une de vos activités de PVTiste Japon, même si vous prévoyez d’avoir un logement toute l’année à Tokyo, vous devez également remplir cette rubrique en précisant les lieux et les informations de ou des hôtels dans la colonne «Ville ou préfecture dans laquelle vous comptez séjourner».

Renouvelez cette opération autant de fois que vous envisagez de louer un lit, une chambre d’hôtel ou un appartement durant votre séjour en PVT au Japon.

Activités (travail, études, voyages, etc…) que vous souhaitez exercer au Japon ?

Vous devez y mettre tous vos déplacements, vos projets et vos activités de PVTiste Japon car ces éléments ont un impact sur votre organisation financière et donc sur votre budget au Japon (transports et sorties occasionnelles, tourisme, repas, travail, etc.). Cette partie est donc une sorte de plan touristique, comme si vous deviez organiser vos vacances au Japon avec une très très grande précision.

Période

Vous devez indiquer ici la période précise (jour / mois / année) durant laquelle vous allez rester vivre au Japon dans le logement mentionné dans la partie « Ville ou préfecture dans laquelle vous comptez séjourner » de votre demande de visa en PVT Japon.

CALUCLER VOTRE BUDGET PVT JAPON EN « YEN »
Lors de vos calculs pour votre programme vacances-travail (PVT), il vous faudra obligatoirement convertir et écrire votre budget en yen (monnaie du Japon) et non pas en euro. Si vous ne le faites pas, votre demande de visa vacances-travail au Japon (VVT Japon) risque de ne pas être accepté. Vous pouvez trouver un convertisseur de devises sur Google avec les mots clefs « convertisseur devise ».

COMMENT BIEN CALCULER SON BUDGET ?

La manière la plus simple pour calculer votre budget PVT Japon, sans vous compliquer la vie et surtout sans rendre votre projet de voyage au Japon trop long à expliquer, est d’organiser votre séjour de PVTiste uniquement à Tokyo pour une durée de 11 mois maximum (Pensez à bien être cohérent avec les dates de location de votre appartement japonais). Vous pourrez donc remplir votre formulaire rapidement et simplement et cela ne vous empêchera pas, si vous en avez les moyens une fois sur place, d’utiliser votre argent pour voyager au Japon avec votre visa vacances-travail (VVT).

BUDGET POUR LA DEMANDE DE VOTRE VISA EN PVT JAPON
Nous allons prendre en exemple, dans ce dossier presse spécial PVT Japon, un budget de 1 480 000 yens (avec 1 euro = 148 yens) pour une durée de 11 mois, avec un billet d’avion aller-retour lors du dépôt de dossier. Ce budget est l’un des plus raisonnables si vous souhaitez bien séjourner au Japon avec votre visa vacances-travail (VVT), sortir en boite ou dans des bars, aller au restaurant, visiter des lieux touristiques, avoir un appartement au Japon, etc., et ce durant presque 1 an. Plus votre budget PVT Japon est inférieur à cet exemple et plus il vous sera difficile de justifier et de remplir ce formulaire de demande de visa pour le Japon.

Le logement à Tokyo

Si vous êtes inquiet concernant votre recherche d’hébergement au Japon, sachez que vous pouvez très bien déposer votre demande de visa vacances-travail (VVT) pour le Japon sans avoir trouvé de logement. Pour cela, il vous faut simplement calculer votre budget PVT Japon « logement » à partir des annonces que vous trouverez, avec un maximum raisonnable se situant aux alentours de 75 000 yens par mois. Il vous sera alors nécessaire de préciser dans la rubrique « Ville ou préfecture dans laquelle vous comptez séjourner », comment vous allez trouver votre logement au Japon en inscrivant précisément les noms et adresses des sites internet des logements, chambres et/ou des auberges de jeunesse que vous convoitez pour votre projet vacances-travail (PVT).

UN APPARTEMENT PAS CHER POUR VOTRE PVT JAPON
Nous vous conseillons de rechercher votre appartement sur le site tokyosharehouse.com et sur lequel il est possible de trouver des chambres à Tokyo, à partager avec des Japonais et en Share house (Colocation), pour un montant de 33 000 yens par mois (environ 250 euros) avec votre PVT Japon.

Les repas quotidiens

Pour vous nourrir tous les jours à Tokyo, midi et soir (Voir aussi le matin), vous pourrez vous en sortir avec un budget minimum de 30 000 yens par mois (environ 200 euros) et si vous n’allez pas au restaurant tous les jours. Si vous proposez un budget PVT Japon inférieur à 20 000 yens, cela peut vouloir dire que vous ne prévoyez pas d’aller au restaurant et que vous ne mangerez pas beaucoup et pas bien. Si vous voulez montrer votre intérêt pour le Japon, cela passe aussi par la nourriture !

Les transports et sorties occasionnelles

Pour les petites sorties, le cinéma, les évènements et les transports au Japon, vous pouvez prévoir un budget PVT Japon mensuel de 15 000 yens (environ 100 euros). Plus vous sortirez et plus vous utiliserez les transports en commun. À titre indicatif et pour un court trajet, vous pouvez approximativement compter entre 300 et 500 yens le ticket aller-retour. Bien sûr, les tarifs varient en fonction de la ligne que vous utiliserez mais aussi de la distance que vous parcourrez au Japon.

Le travail

Le budget travail de votre PVT Japon, qui peut être une source de revenu supplémentaire, est calculé sur la base d’une simple spéculation. Vous ne pourrez pas vous en servir pour justifier vos dépenses au Japon. Ce budget est néanmoins nécessaire car il montre que vous avez déjà envisagé une alternative financière de secours durant votre PVT au Japon. Vous pouvez donc choisir la solution la plus simple qui est l’enseignement du français aux particuliers, à raison de 15 heures par mois, ce qui peut correspondre à un montant d’environ 22 500 yens, utilisable pour les sorties supplémentaires par exemple.

DONNER DES COURS DE FRANCAIS AUX JAPONAIS PENDANT VOTRE PVT JAPON
Concernant l’enseignement du français lors de votre PVT Japon, il vous faudra écrire le nom des sites internet que vous avez trouvés (site d’annonces ou écoles de français). Si vous ne le faites pas, votre dossier risque de ne pas être accepté.

Le tourisme au Japon

Pour calculer vos frais touristiques de PVTiste Japon avec efficacité et sans que cela ne soit trop compliqué pour votre demande de visa vacances-travail au Japon (VVT), nous vous proposons de ne prendre en compte que la région du Kanto (Tokyo et ses environs). Pour pouvoir faire cela le plus simplement possible, vous pouvez vous procurer certains livres qui vous faciliteront le travail, comme par exemple « L’essentiel du Japon » par Lonely Planet (ISBN: 978-2-8161-5429-0) et « Cartoville Tokyo » par Gallimard (ISBN : 9782742437344).

CALCUL DU BUDGET TOURISTIQUE

Pour calculer votre budget touristique facilement pour votre PVT Japon, prenez votre budget de départ et faites l’opération suivante sans prendre en compte les revenus spéculatifs du travail au Japon :

Infos PVT JaponMontant en YEN
Budget de départ+ 1 480 000 yens
Logement– 363 000 yens
Repas– 330 000 yens
Transports– 165 000 yens
Loisirs et sortiesEn fonction du total
Total+ 130 000 yens

Il vous restera donc un budget « tourisme » de 130 000 yens (environ 880 euros) pour votre séjour de PVTiste au Japon, soit 11 818 yens (environ 78 euros) par mois. Vous constaterez qu’avec une somme de départ de 1 480 000 yens (environ 10 000 euros), votre budget est limité mais vous permet de vivre convenablement.

IMPORTANT POUR VOTRE PVT JAPON
Lorsque vous allez préciser les endroits et choses que vous souhaitez voir à Tokyo et dans le reste du Japon durant votre programme vacances-travail (PVT), il est très important de toujours préciser le nom du lieu ainsi que tous les frais divers en rapport avec l’activité (Hôtel, billet d’entrée, transport, souvenirs, etc.) dans la rubrique « Activités que vous souhaitez exercer au Japon » ainsi que dans la rubrique « Ville ou préfecture dans laquelle vous comptez séjourner » (si vous deviez ne pas dormir dans votre hébergement quotidien). Pensez également à être cohérent entre les informations de votre PVT Japon et de votre lettre de motivation pour votre demande de visa vacances-travail (VVT), que ce soit au niveau des périodes mentionnées, des prix ou des activités. Si vous dites dans votre lettre de motivation que, par exemple, vous adorez les manga, essayez de mettre quelques activités en lien avec votre hobby dans votre projet d’activités au Japon !

Remplissez le formulaire nommé « PROJET DE VOS ACTIVITÉS AU JAPON »

Glissez le formulaire nommé « PROJET DE VOS ACTIVITÉS AU JAPON » dans votre pochette

7. Un justificatif de domicile datant de moins d’un mois

Le justificatif pour votre PVT Japon doit être à votre nom et adresse, comme un contrat de location, une quittance de loyer, une facture de gaz ou de téléphone par exemple. Il doit être présenté seulement si votre adresse est différente de celle inscrite sur le passeport.

Prenez votre justificatif de domicile et faites-en une photocopie.

Glissez votre justificatif de domicile original dans votre pochette.

Glissez la photocopie de votre justificatif de domicile dans votre pochette.

8. Un certificat médical datant de moins d’un mois

Rendez-vous simplement chez votre médecin traitant, parlez-lui de votre projet vacances-travail (PVT) pour le Japon et demandez-lui un certificat « attestant votre bonne santé ». Si votre santé est bonne, vous recevrez alors un papier daté et signé attestant votre bonne santé (si votre médecin juge que votre santé n’est pas assez bonne pour votre projet, rien ne vous empêche d’aller demander l’avis d’un autre médecin).

Glissez l’attestation dans votre pochette.

9. Un justificatif de votre situation financière

À ce stade, vous avez presque tout terminé pour faire votre demande de visa vacances-travail (VVT) et devenir le prochain PVTiste Japon. Il ne vous reste plus que quelques petites étapes pour compléter votre demande de visa pour le Japon. Pour finaliser votre dossier PVT et faire votre demande d’obtention du visa vacances-travail, vous allez devoir justifier de vos finances de la manière suivante (vous devez choisir entre la solution 1 et la solution 2) :

SOLUTION 1 – VOTRE DEMANDE DE VISA (PVT JAPON) AVEC BILLET D’AVION

Achetez votre billet d’avion aller-retour pour le Japon, d’une durée de 6 mois minimum, dont le retour doit être modifiable.

Faites une copie de la facture de votre billet d’avion.

Demandez à votre banque une lettre datée et signée, datant de moins d’un mois, précisant la somme exacte que vous avez sur votre compte bancaire (compte courant et /ou épargne non bloquée seulement). Cette somme doit être de 3100 euros minimum.

Glissez votre billet d’avion aller-retour dans votre pochette.

Glissez la copie de votre facture de votre billet d’avion dans votre pochette.

Glissez l’original de la facture de votre billet d’avion dans votre pochette.

Glissez la lettre originale datée et signée de votre banque dans votre pochette.

Si vous avez payé votre billet d’avion pour le Japon par carte bancaire ou par chèque, vous devrez demander à votre banque une lettre datée et signée datant de moins d’un mois, précisant la somme exacte que vous avez sur votre compte bancaire après que votre billet d’avion ait été débité de votre compte (compte courant et /ou épargne non bloquée seulement). Votre banque devra impérativement confirmer sur cette même lettre que le montant du billet d’avion a bien été débité de votre compte bancaire, sans quoi votre dossier pourra être refusé. N’oubliez pas que la somme finale sur votre compte bancaire devra être de 3100 euros minimum et que vous devrez également disposer de cette somme lors de votre départ en PVT pour le Japon.

SOLUTION 2 – VOTRE DEMANDE DE VISA (PVT JAPON) SANS BILLET D’AVION

Dans le cas de la solution 2, vous n’avez pas besoin d’avoir votre billet d’avion lors de votre demande. Vous pourrez l’acheter quand vous le souhaitez une fois votre visa vacances-travail (VVT) pour le Japon obtenu.

Demandez à votre banque une lettre datée et signée, datant de moins d’un mois, précisant la somme exacte qua vous avez sur votre compte bancaire (compte courant et /ou épargne non bloquée seulement). Cette somme doit être de 4500 euros minimum. Vous devrez également disposer de cette somme lors de votre départ en PVT pour le Japon.

Glissez la lettre originale de votre banque dans votre pochette.

10. Le formulaire « VISA APPLICATION FORM TO ENTER JAPAN »

Vous trouverez ce formulaire sur la page « visa application form » sur le site de l’ambassade du Japon en France.

Le formulaire « VISA APPLICATION FORM TO ENTER JAPAN » est en anglais et vous trouverez la fiche explicative en français sur la page « sample form french » sur le site de l’ambassade du Japon en France.

Si vous ne savez vraiment pas comment remplir certaines parties de ce formulaire pour votre programme vacances-travail (PVT), que ce soit parce que vous ne comprenez pas ou que vous n’avez pas les informations demandées, ne les remplissez simplement pas. Quand vous irez déposer votre demande de visa pour le Japon, un agent sur place vous aidera à compléter votre formulaire.

Remplissez le formulaire de votre mieux avec les informations que vous avez.

Collez votre photo sur le formulaire (ne pas l’agrafer).

Glissez le document nommé « VISA APPLICATION FORM TO ENTER JAPAN » que vous avez rempli dans votre pochette.

11. Quelques informations supplémentaires

Afin de faciliter votre démarche au maximum et en particulier lors de votre dépôt de dossier PVT Japon, voici quelques indications qui peuvent vous être utiles :

1. Toutes les signatures que vous apposerez sur vos documents doivent être strictement identiques à celle visible sur votre passeport.

2. Si vous ne savez pas comment remplir certaines parties, vous pourrez demander conseil à un agent sur place et terminer de remplir vos documents lors de votre dépôt de dossier PVT Japon (pensez bien à prendre toutes les choses qui pourront vous être utiles pour ne pas avoir à revenir).

3. Prenez avec vous tous les originaux de vos documents, les livres que vous avez utilisés pour remplir votre dossier PVT Japon, une calculatrice, des feuilles blanches au format A4, un stylo noir, un tube de colle et réimprimez également tous les formulaires vierges 2 fois. Prenez ensuite le tout avec vous lors de votre dépôt de dossier pour votre visa vacances-travail (VVT). Vous aurez ainsi la possibilité de corriger ou de réécrire sur place la totalité de votre dossier.

4. Vérifiez avant d’aller déposer votre dossier PVT Japon que vous n’avez fait aucune faute d’orthographe, de calcul, de date, etc. Tout doit être parfait et cohérent pour l’administration.

5. Si vous ne pouvez pas vous déplacer et que vous devez envoyer votre dossier PVT Japon par voie postale, assurez-vous simplement que les signatures sont bien identiques à votre passeport et que vous n’avez fait aucune faute d’orthographe, de calcul, de date, etc.

6. Si votre demande de visa vacances-travail (VVT) pour le Japon est refusé, pensez à en demander la raison précise.

Dossier presse PVT Japon : Ces indications concernant le PVT pour le Japon vous sont fournies à titre indicatif et ne remplacent en aucun cas les documents, sources et mises à jour du bureau de l’immigration japonais ou l’ambassade de votre pays au Japon. Nous vous invitons à prendre contact avec les services compétents dans le cas où vous souhaiteriez avoir plus d’informations concernant vos démarches et votre demande de votre PVT Japon (visa vacances-travail pour le Japon).

À ne pas manquer

Michiko Yamada

Rédacteur | 📕 "Ne jugez point, afin de n'être point jugés, car on vous jugera comme vous avez jugé, et l'on se servira pour vous de la mesure dont vous mesurez les autres." (Nouveau Testament | Matthieu 7.2)