TORTURE, PARASITE ET ILLUSION : 3 ÉTRANGES MUSÉES DE TOKYO

Musée de Tokyo

La capitale japonaise regorge de nombreux musées, disséminés à travers les vingt-trois arrondissements. Chaque curieux, en visite à Tokyo, peut y découvrir une variété impressionnante de sujets exposés. Sans surprise, ce sont les musées abordant les thématiques des arts classiques et contemporains qui ont pignon sur rue dans la ville. Tokyo aimant surprendre les visiteurs et flâneurs, certains musées auscultent, parfois, des sujets véritablement surprenants et étonnants. Trois musées inaccoutumés et étranges ont retenu particulièrement notre attention. Chacune de ses visites assure, à celui qui pousse la porte, une grande part de curiosité, d’analyse, et parfois, de dégoût.

MUSÉE DE L’UNIVERSITÉ MEIJI DE TOKYO

Bien que grave et peu ragoûtante, la thématique de la section criminologie du musée de l’Université Meiji attire les plus aventureux des amateurs de culture, d’histoire et de sensations. Trois sections composent ce musée gratuit au cœur de Tokyo. L’archéologie et les biens de consommation méritent, eux aussi, une visite enthousiasmante. Mais c’est bien la troisième section qui attise le plus la curiosité du visiteur. Car en matière de lois et de châtiments, la période Edo ne fut pas la plus clémente et la plus morale des périodes historiques, en ce qui concerne l’intégrité du corps humain. La section criminologie expose une variété d’objets et d’outils ayant servi à châtier et à l’exécution de nombreuses personnes. On en apprend alors un peu plus sur les détails des exécutions, grâce à des illustrations et des photos anciennes dispersées dans le musée. Supplice et torture, l’exposition explore le côté sombre de la justice de l’époque, qui ne se souciait gère du droit humain. Une guillotine et une rare Vierge de Nuremberg sont également exposées aux yeux des visiteurs aguerris.

Adresse :
Station Ochanomizu (JR)
1-1 Kanda Surugadai, Chiyoda

Horaires :
10h00-17h00 (fermé pendant les vacances universitaires)

Prix :
Gratuit

MUSÉE DES PARASITES DE MEGURO

A dix minutes à pied à l’ouest de la gare de Meguro, dans le sud de Tokyo, ce petit musée gratuit, de deux étages, étonne par son sujet exposé. Il est, en effet, entièrement dédié au monde étrange des parasites, ces petits organismes vivant aux dépens d’un autre organisme hôte. Fondé en 1953 par le docteur Kamegai Satoru, le musée des Parasites de Meguro peut être considéré comme une étape insolite pour un week-end ou pour un long séjour dans la capitale. D’une taille modeste, ce lieu offre à ses visiteurs une collection complète d’échantillons, de photos et de schémas explicites qui ne manqueront pas de susciter quelques grimaces. Même sans explications approfondies en anglais, les 300 parasites exposés justifient la visite de ce lieu consacré à la parasitologie. Le cycle de vie de ces êtres étranges est fascinant et les résultats néfastes, que peut subir un corps hôte, sont particulièrement saisissantes. La représentation d’un ver de huit mètres, retrouvé dans le corps d’un homme, suffit à prendre conscience de la biodiversité, très souvent bizarre. Et puisque nous sommes au Japon, une boutique de souvenirs a même été pensée au second étage, pour immortaliser votre visite dans un monde de monstres microscopiques. Non loin de Meguro, à deux stations sur la Yamanote Line, se trouve à Shibuya un restaurant des plus loufoques nommé Alcatraz, si vous souhaitez après la visite du musée continuer votre journée dans le monde de l’étrange.

Adresse :
Station Meguro (JR et Tokyo Metro)
4-1-1 Shimomeguro, Meguro

Horaires :
10h00-17h00 (fermé le lundi et le mardi)

Prix :
Gratuit (donation bienvenue)

MUSÉE DES ILLUSIONS OPTIQUES À ODAIBA

Le musée des illusions optiques (Tokyo Trick Art Museum en anglais) est un musée passionnant pour les amateurs d’illusions et de complexes compositions pour l’œil humain. Le temps d’une visite sur l’île artificielle d’Odaiba, ce lieu insolite, fait de peintures murales parfaitement exécutées, donne l’occasion à tout un chacun de se prendre en photo dans des situations fantastiques et imagées. Chaque scène vous place alors dans des circonstances insolites et assure de joyeux moments de détente en famille ou entre amis. Grâce à des consignes en anglais, qui vous expliquent la meilleure manière de photographier la « victime », l’expérience n’en est que plus réussie. Ce labyrinthe de peintures en 3D se compose de cinq zones aux thématiques variées, dont la période Edo et la maison des ninja. La bonne humeur, qui se dégage de cette visite, est un atout considérable, qui place ce musée des illusions optiques dans le top des insolites à faire et à voir sur l’île d’Odaiba. Contrairement aux deux autres musées, ce lieu de divertissement du centre commercial Decks Tokyo Beach Seaside n’est pas gratuit, le ticket d’entrée se monnayant à 1 000 yens pour un adulte.

Adresse :
Station Odaiba-Kaihinkoen (Yurikamome)
4F Decks Tokyo Beach Island Mall, 1-6-1 Daiba, Minato

Horaires :
11h00-21h00

Prix :
1 000 yens (adulte) et 600 yens (moins de 14 ans)

À ne pas manquer

Julien Loock

Rédacteur | 📕 "Donc, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, de même vous aussi, vous devez le faire pour eux; c'est là, en effet, ce que signifient la Loi et les Prophètes." (Nouveau Testament | Matthieu 7.12)